Menu

Marianne a étudié la théologie à Neuchâtel avant de partir à Genève avec son mari, où elle a effectué ses stages et exercé un ministère à la paroisse des Sourds et Malentendants de l’Eglise protestante de Genève.

De retour dans sa terre natale avec sa famille, elle est engagée comme pasteure à la paroisse de la Côte.

Elle y développe l’amour de son métier, des amitiés solides et aussi des compétences d’acrobate qui lui permettent de jongler entre l’organisation de son foyer et ses engagements professionnels.

L’arrivée d’un troisième enfant et quelques questions d’ordre économique venant compliquer son numéro d’équilibriste, elle choisit de suspendre son activité pastorale en 2013.

Persuadée que l’Evangile veut l’entraîner résolument au cœur du monde et tentée par de nouveaux horizons, elle entame des études de droit en 2015, qu’elle poursuit à ce jour.

Elle se réjouit de soutenir la Margelle dans son témoignage rendu à la Parole qui libère et qui redresse tout un chacun quelque soit son cheminement personnel.